Sébastien Eschalier Compositeur

                   

                                                                     c8ddfeca8f66385c21a6a4d1f844145f.jpg

Avec le piano pour complice, j'aime écrire de la musique. Composer me permet d'explorer les sentiers de l'imagination. J'aime le langage de la musique : poésie sans mots, expression subtile des émotions. Introspection.

Jusqu'à présent j'ai beaucoup composé, principalement pour Ciboulette Cie, et je continue ! En premier lieu pour mon projet personnel Danse sur le Piano, pour Le Bal des Ciboulons, et pour les Chansons de Dingote et Redingote.

Aujourd'hui, je souhaite écrire aussi pour d'autres : vidéo, radio, expo, arts visuels, film, danse, chansons, conte, théâtre.

Au sujet des acouphènes et de l'hyperacousie


Axer mon activité artistique sur la composition est le moyen pour moi de continuer à créer, tout en travaillant dans des conditions adaptées, respectueuses de mon audition.

Durant ma carrière de musicien de scène, d'enseignement de la musique et de la danse, et de musicien dans les écoles primaires en tant qu'employé du conservatoire de Montélimar, j'ai développé une hypersensibilité au bruit, nommée hyperacousie, et je souffre d'acouphènes assez virulents ; ces symptômes limitent ma capacité à faire des concerts. Titulaire de la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH), et bénéficiant d'un reclassement professionnel, je travaille aujourd'hui au sein des Archives intercommunales et communautaires de Montélimar, où grâce à un poste adapté je peux exercer dans un environnement respectant mes difficultés.